LE LIVRE DE DINA

CrĂ©ation novembre 2016 – Théâtre musical

D’après le roman de Herbjorg Wassmo 
Traduit du norvégien par Luce Hinsch
Adaptation Lucie Berelowitsch et Yann Richard
Mise en scène Lucie Berelowitsch
Musique Sylvain Jacques
Scénographie et vidéo Pierre-Guilhem Coste
Lumières Kelig Le Bars

Avec
Armande Boulanger, Jonathan Genet, Thibault Lacroix, Malya Roman

Le livre de Dina raconte l’histoire d’une femme au rythme des saisons, des rites, dans un village aux confins du monde, Ă  l’extrĂŞme nord de la Norvège. Ce roman Ă©pique dĂ©crit son enfance sauvage jusqu’Ă  sa vie de femme.  Dina chamboule les convenances et l’ordre Ă©tabli, ne met aucune frontière entre les vivants et les morts, le bien et le mal.

Un rĂ©cit Ă©pique exhalant un souffle puissant. Comparaison n’est pas raison, mais on a l’impression en dĂ©couvrant l’adaptation de Lucie Berelowitsch de la mĂŞme puissance surrĂ©elle que certains maĂ®tres sud-amĂ©ricains. PĂ©troleuse, rebelle, le cuir dur, Dina est la Calamity Jane d’un « Eastern » mythique. Elle a la sensualitĂ© enfantine et musicale d’Armande Boulanger, tout de blanc vĂŞtue, et la rudesse pulpeuse de Malya Roman, tout en noir, et vouĂ©e Ă  la mort. FROGGY’S DELIGHT – Philippe PERSON

La scénographie est épurée fait d’un seul tableau. Pourtant, le froid et l’étouffement sont là, figurés avec la solitude de ces contrées lointaines aussi. Au fond de la scène, une maison- hangar vitrée pose la limite, car même cette ouverture n’est qu’un couloir aveugle. Deux échelles posent la limite vers le ciel. Dina lutte contre sa folie et c’est là que Berelowitsch réussit le mieux son industrie en nous montrant ou plutôt en nous faisant sentir cette lutte contre la mort, où l’Éros va triompher de Thanatos. Certaines scènes sont magnifiques comme la scène de la nuit de noces accablée de sens et de sensualité. Une pièce pénétrante esquivant la psychologisation où loin de l’exubérance de son Antigone, Lucie Berelowitsch explore les demis tons avec talent. TOUTELACULTURE

Production Les 3 Sentiers
Coproduction la Comédie de Caen-CDN de Normandie, en partenariat avec le Festival Les Boréales
Avec le soutien de la DRAC Normandie, de la Région Normandie, du Conseil Départemental de la Manche.
Avec le soutien de rĂ©sidence du Théâtre de Choisy-le-Roi, scène conventionnĂ©e pour la diversitĂ© linguistique, l’ETABLE – Compagnie des Petits Champs, et le Panta Théâtre (Caen).
Avec l’aide de la SPEDIDAM.
Lucie Berelowitsch fait partie du collectif d’artiste de la Comédie de Caen – Centre Dramatique National de Normandie, et est artiste coopératrice au Théâtre de l’Union – Centre Dramatique National du Limousin.

Dossier

Dossier du spectacle

Photos

Capture d’écran 2017-01-17 à 12.48.54

©Tristan Jeanne-Vales

TOURNÉE 2017

Théâtre de l’Union CDN du Limousin, Limoges 
– 8 fĂ©vrier 2017, 20H 
– 9 fĂ©vrier 2017, 19H

Contact | Mentions légales | © compagnie Les 3 Sentiers